J’annonce la couleur!

La couleur dominante ici sur le blog L’enGREENeuse c’est le vert, vert fluo même!!!! Mais il est parfois teinté de rouge, le rouge de l’agacement, lorsque j’entends des phrases comme « Ah oui le bio est très à la mode en ce moment!« 

 

Mettons-nous d’accord sur la définition du terme « bio »

Bio ça veut dire « sans ingrédients chimiques » (en simplifiant), naturel, donc normal en quelque sorte. Seulement au fil des années,au fil de la mondialisation, de l’industrialisation et d’autres mots qui se terminent par « tion », la norme a été changée. « Normal » maintenant c’est « avec produits chimiques ». Et comme on veut tous être dans la norme pour évoluer plus facilement parmi nos semblables, on mange tous des aliments avec produits chimiques. Même si au fond de nous on se doute qu’un jour ou l’autre ça risque de s’en ressentir sur notre état de santé.
« Ah oui le bio est très à la mode en ce moment! »… Un phénomène de mode c’est les pin’s, les pantalons pattes d’éléphant, les bagues au pouce, les trottinettes, les baggy jeans, etc… Alors ayons la sagesse de reconnaître que la croissance du bio est loin d’être une mode mais plutôt un réflexe de survie qui donne lieu à un nouveau mode de vie.

 

Plus que le bio, c’est le naturel qui importe vraiment

Il est vrai qu’il y a des arnaques dans le bio, comme partout. Il faut donc être vigilant, s’informer, être curieux en somme! Cela implique de se renseigner sur les meilleures façons de manger des aliments naturels. Parce-que ce qui importe vraiment au final c’est de manger naturel, qu’il y ait une certification bio ou pas. Et il y a plein de choses à faire pour manger plus naturel:

  • Si vous êtes en zone rurale, allez à la rencontre des producteurs directement à la ferme ou sur les marchés. Discutez avec eux pour savoir comment ils cultivent leurs produits car certains sont bio mais n’ont pas fait les démarches nécessaires pour obtenir le label AB (« Agriculture Biologique ») à cause de la paperasse.
  • Si vous habitez en ville, cherchez un bon maraîcher et demandez-lui si les produits qu’il vend ont été cultivés avec ou sans produits chimiques. Ou bien inscrivez-vous à un panier bio près de chez vous pour être sûr d’avoir des produits frais chaque semaine. Si c’est plus simple pour vous, allez dans un supermarché bio. Biocoop étant les plus authenthiques car ils n’appartiennent à aucun groupe de grande distribution comme la plupart des autres chaînes de magasins bio.

 

Pourquoi le bio coûte-t-il plus cher?

Il est aussi vrai que les produits bio coûtent un peu plus cher. Quand il ne s’agit pas du distributeur qui se fait plaisir sur sa marge, ce prix plus élevé est principalement dû au fait que le rendement de l’agriculture bio est inférieur à celui de l’agriculture avec produits chimiques. Car en agriculture biologique on n’utilise ni engrais chimiques pour doper les cultures, ni pesticides pour tenir les insectes à distance. Mais ce prix plus élevé aura un impact sur votre nutrition car les produits bio sont plus riches au niveau nutritionnel que ceux ayant subi des traitements chimiques. Et n’oublions pas que l’on mange d’abord pour nourrir notre corps, n’est-ce pas? 😉

 

Manger du naturel pour moins cher

Il y a plusieurs choses à faire pour limiter l’impact de ce prix plus élevé sur votre pouvoir d’achat:

  • Réduisez votre consommation de viande et de produits laitiers: ça vous coûtera moins cher et vous vous sentirez beaucoup mieux. Compensez par plus de légumes verts de saison, plus de légumineuses (lentilles, pois chiches, etc) et plus d’oléagineux (amandes, noix, noisettes, etc) qui apportent suffisamment de calcium et de protéines pour ne pas avoir à manger de viande ou de produits laitiers.
  • Manger naturel c’est aussi manger des aliments le moins transformés possible car ça permet de mieux contrôler ce que l’on mange (quantité de sel, de sucre, qualité des huiles utilisées, pas de risque d’effet cocktail * dû aux nombreux conservateurs et additifs présents dans la nourriture transformée, exposition réduite aux allergènes, etc). Réduisez donc vos achats de produits déjà préparés (biscuits, plats cuisinés, pizza, sauces, etc) et préparez-les vous-même. Ce sera meilleur au goût et pour votre santé, plus fun à préparer et moins cher.

 

Rêvons un peu!

J’aimerais vivre dans un monde où les produits bio seraient la norme et où les aliments avec des produits chimiques devraient avoir un étiquettage spécial. On pourrait aussi exiger de rajouter une mention comme sur les paquets de cigarettes pour que tout le monde soit conscient des risques que l’on prend en consommant ces produits…. On a le droit de rêver non? ;-))

 

*Pour plus d’infos sur l’effet cocktail, lisez cet article du site Sciences et Avenir: Perturbateurs endocriniens: alerte sur l’effet cocktail pendant la grossesse.

 

Pour aller plus loin, regardez cette courte vidéo d’une intervention de Perico Legasse, critique gastronomique et journaliste pour l’hebdomadaire Marianne, qui vous fera mieux comprendre pourquoi il est essentiel de passer au naturel: Malbouffe, le privilège des pauvres?

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

*

Contact

Pour toute question sur le contenu du blog ou des propositions de partenariat, écrivez-moi !

En cours d’envoi

© L'enGREENeuse | Tous droits réservés | Mentions Légales

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?